Logo Cedias Centre d'études, de documentation, d'information et d'action sociales
Année de la revue: 
2005
Numéro de la revue: 
n° 2 / 2005
Couverture de la revue: 

Il a semblé Intéressant à Vie Sociale de se saisir de la journée que le Conseil Supérieur du Travail social a organisé le 14 février 2005 au Sénat sur « Les enjeux du travail aujourd’hui ».

Brigitte Bouquet en rappelle le fil directeur et les trois tables rondes : les missions du travail social, la complémentarité des acteurs et de leurs partenaires et le travail social, réinterprété dans la politique de décentralisation. Revenant sur le contexte en profonde mutation, qui se complique de la montée de la pauvreté et de la grande exclusion, Brigitte Bouquet s'interroge sur la finalité et l'organisation du travail social après l'acte II de la décentralisation.

Depuis vingt ans, le Conseil Supérieur de Travail Social essaie de développer une réflexion sur le sujet. Ses travaux, bien que rendus publics, sont très peu diffusés et encore moins utilisés. C’est donc l’occasion de rappeler ses trois axes de travail : les professions sociales à tous les niveaux de leur conception et de leur formation, les pratiques sociales et les situations d'intervention, enfin les valeurs de référence et la manière de les vivre dans la profession. Les quelques grands rapports dont il a été l'initiateur devraient trouver de nouveaux lecteurs et de nouveaux utilisateurs. Richard Zalmanski, chef de cabinet du directeur général de l’action sociale, rappelle dans ce numéro fort justement les conditions de création du CSTS et son actualité dans le cadre de la décentralisation.

Michel Chauvière et Marcel Jaeger, de leur côté, se sont intérrogés sur ce que l'on appelle aujourd’hui la démocratie consultative, précédée ou encadrée (?) par l'administration consultative. Il existe ainsi à la DGAS neuf conseils, cinq comités nationaux, trois commissions… Il en est de même à l'échelon départemental et dans les autres échelons des collectivités territoriales. Pourquoi cette complexité ? S’agit-il de la production d'une expertise ou d'une entreprise de déminage de groupes de pression ?

Enfin, depuis plus de vingt ans, une circulaire mythique « Orientations principales sur le travail social » (Nicole Questiaux, 28 mai 1982) est toujours citée, mais rarement lue car peu nombreux sont ceux qui en ont un exemplaire. Il nous a semblé intéressant d'interroger Nicole Questiaux et de publier son texte. On verra que malheureusement, il est toujours d’actualité et que certains thèmes sont encore en débats aujourd'hui.

Pourtant, ce numéro pourrait ne pas être Inutile s’il évite de refaire ce qui a déjà été réfléchi et proposé et permet de mobiliser les forces pour que des femmes et les hommes politiques soient de nouveau porteurs de sens et de projets dans la société plus juste et plus fraternelle que les travailleurs sociaux essaient de réaliser au quotidien.

Parties: