Logo Cedias Centre d'études, de documentation, d'information et d'action sociales
Année de la revue: 
2011
Numéro de la revue: 
n° 1 / 2011
Couverture de la revue: 

Succédant au Diplôme supérieur de travail social, le DEIS vise à former les cadres du social en tant qu’experts des politiques sociales, de l’action sociale et médico-sociale. Les titulaires de ce diplôme doivent pouvoir exercer des fonctions d’expertise, de conseil, de conception, de développement et d’évaluation appliquées aux domaines des politiques sociales et d’intervention sociale, y compris dans le champ de la formation.

Ce diplôme n’a pas encore été très bien repéré par les travailleurs sociaux et par leurs employeurs, car ils ne comprennent pas bien à quelles fonctions ou emplois il correspond. C’est pourquoi le comité de pilotage de DEIS, constitué des représentants de l’AFORTS (Association française des organismes de formation et de recherche en travail social), du GNI (Groupement national des instituts régionaux du travail social) et du RUFS (Réseau universitaire des formations sociales) a organisé un séminaire, destiné à montrer que le DEIS était bien « une nouvelle figure de l’encadrement dans l’intervention sociale ».

Ce numéro rend compte de cette journée selon trois axes : une première partie rappelle l’architecture des formations de cadre dans le champ social ; dans un deuxième temps le DEIS est resitué dans les métiers de l’ingénierie et de l’expertise. Enfin une troisième partie dresse un état des lieux de l’organisation du DEIS dans les établissements de formation ainsi que le profil des étudiants préparant ce diplôme.

Se situant entre les orientations politiques et leur mise en oeuvre, entre les territoires et les acteurs, entre les politiques publiques et les usagers, l’ingéniérie sociale va du diagnostic local à la conduite de projet, de l’animation du partenariat ou du réseau d’acteurs à la programmation, de la formation au conseil… Dans un monde où les compétences collectives et où le concept d’entreprise apprenante sont devenus des impératifs, il est indispensable que les structures d’intervention sociale intègrent cette nouvelle fonction qui contribue à une dynamique d’innovation dans ce champ.

Si les travailleurs sociaux ne s’emparent pas de la spécificité de ce diplôme, d’autres le feront à leur place.

 

Consulter sur Cairn