Logo Cedias Centre d'études, de documentation, d'information et d'action sociales
Année de la revue: 
2008
Numéro de la revue: 
n° 3 / 2008
Couverture de la revue: 

Depuis de nombreuses années, Vie Sociale a pris l’habitude, à partir d’un numéro « historique », de s’arrêter sur une période, une association, un mouvement, une femme ou un homme qui a contribué, de façon importante, à façonner le champ social.

Ce numéro est consacré à Madeleine Delbrêl (1904-1964), poète, assistante sociale et mystique. Issue d’un milieu intellectuel et athée, elle se convertit à la foi chrétienne à vingt ans, et s’engage au service des autres pendant près de quinze ans comme assistante sociale en terrain communiste à Ivry-sur-Seine.

Une association a entrepris de mieux faire connaître cette pionnière du travail social en publiant ses œuvres complètes et en organisant, en septembre 2007 à Ivry, un colloque qui portait essentiellement sur la période où elle fut assistante sociale dans cette commune de 1931 à 1945.

Ce numéro reprend la majeure partie des interventions des acteurs du travail social, universitaires et membres d’associations qui ont participé à cette manifestation. En outre, compte tenu de la singularité du parcours de Madeleine Delbrêl, il a semblé intéressant d’ajouter un élément d’actualité sur la doctrine sociale de l’Église catholique.

Autour de la figure singulière et attachante de Madeleine Delbrêl, nous avons voulu évoquer le courant du catholicisme social, retrouvant dans ses écrits, dans des témoignages, dans les mises en perspective, une manière de penser la question sociale, mais aussi d’être au monde.

Ce numéro souhaite ainsi porter témoignage d’une époque, d’un courant et d’une posture, car toute réflexion sur l’histoire du travail social est essentielle pour comprendre la manière dont il s’exerce aujourd’hui.

 

Consulter sur Cairn

Parties: